Bain utilise des cookies pour améliorer la fonctionnalité et la performance de ce site. En poursuivant votre navigation suce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations, veuillez-vous référer à notre politique de confidentialité

We have French content available. View French site.

Les Echos

L'investisseur Raise pousse les grands groupes au chevet des start-up

L'investisseur Raise pousse les grands groupes au chevet des start-up

  • 20 mars 2015
  • min

Les Echos

L'investisseur Raise pousse les grands groupes au chevet des start-up

Selon une étude d'OpinionWay et Bain & Company, réalisée auprès de 507 entrepreneurs français, le vrai problème des start-up n'est plus celui de la création d'entreprises en France - le taux de nouvelles sociétés (15,6 %) atteint celui des autres pays européens et des Etats-Unis depuis le statut d'autoentrepreneur.

La véritable préoccupation des start-up est de passer le « tunnel de la mort » : quand ces jeunes pousses atteignent entre deux et cinq ans.