Bain utilise des cookies pour améliorer la fonctionnalité et la performance de ce site. En poursuivant votre navigation suce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations, veuillez-vous référer à notre politique de confidentialité

We have French content available. View French site.

LesEchos.fr

TheFamily veut acculturer les grands groupes

TheFamily veut acculturer les grands groupes

  • 6 juin 2017
  • min

LesEchos.fr

TheFamily veut acculturer les grands groupes

L'incubateur parisien TheFamily lance son programme de formation Lion Executive. Il veut toucher le « middle management » des grands groupes.

Au départ, donc, était Koudetat, un programme destiné aux candidats startuppeurs : « Entreprendre n'est pas inné, et 80 % des erreurs peuvent être évitées. » Un vrai succès qui suscita un deuxième lancement, celui de Lion. Ces sessions étaient destinées à créer un vivier de personnes à employer par les start-up. Pendant deux mois (un samedi par semaine), on leur enseignait cette nouvelle « grammaire des affaires », où l'on brasse les disciplines, où l'on ne craint pas de tester ses idées, avec des profs qui n'en sont pas puisqu'il ne s'agit que de professionnels de l'« écosystème ». Là aussi, bingo ! 150 élèves sont recrutés chaque saison pour 800 à 1.000 postulants. Restait à évangéliser les grands groupes. TheFamily en a confié la mission à Annabelle Bignon, chargée de développer Lion Executive. Tête bien faite, elle sait de quoi elle parle. Passée par HEC et le cabinet Bain, depuis deux ans à TheFamily, elle y travaille pour les grandes entreprises à l'identification de relais de croissance via la création de start-up.