Bain utilise des cookies pour améliorer la fonctionnalité et la performance de ce site. En poursuivant votre navigation suce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations, veuillez-vous référer à notre politique de confidentialité

We have French content available. View French site.

L'Usine Nouvelle

"La crise du « grand confinement » est la revanche des managers de proximité qui ont montré leur utilité"

"La crise du « grand confinement » est la revanche des managers de proximité qui ont montré leur utilité"

Associé du bureau parisien de Bain & Co, John Hazan est un spécialiste de la transformation des organisations, des modèles organisationnels, du leadership et des modes de travail. Dans l'interview qu'il nous a accordée, il analyse ce qu'a révélé la crise traversée par les entreprises au printemps dernier, notamment le confinement. Cet épisode aura démontré in vivo l'inutilité de bien des process, le rôle indispensable des managers de proximité, et ce d'autant que leur rôle sera revu.

  • 13 septembre 2020
  • min

L'Usine Nouvelle

"La crise du « grand confinement » est la revanche des managers de proximité qui ont montré leur utilité"

Pour John Hazan, « Nous avons vécu collectivement un moment exceptionnel qui révèle par contraste l’utilité relative pour ne pas dire la vanité de nombre de nos routines professionnelles. Nous vivons dans des organisations prises dans les tourments quotidiens, qui doivent faire face aux complexités engendrées par des organisations multi-matricielles, avec une forte culture de type "contrôle commande", où la moindre décision doit être "backée" par trois personnes.

Or, pendant cette période de crise intense, tout cela a plus ou moins volé en éclats. La nécessité de continuer à travailler en période de confinement a montré que nombre de procédures n’étaient peut-être pas indispensables. Je ne dirais pas qu’il faut tout jeter et laisser chacun faire ce qu’il veut. Une entreprise est un ensemble qui doit être structuré avec des règles et des procédures. Mais beaucoup d’entreprises sont sûrement allées trop loin dans ce sens. »

Lire la suite de l'article sur Usinenouvelle.com