Bain utilise des cookies pour améliorer la fonctionnalité et la performance de ce site. En poursuivant votre navigation suce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations, veuillez-vous référer à notre politique de confidentialité

We have French content available. View French site.

Press release

David Avec Goliath 2020

David Avec Goliath 2020

La crise du coronavirus : un moment de vérité sans concession pour les alliances entre jeunes et grandes entreprises

  • 10 juin 2020
  • min

Press release

David Avec Goliath 2020

Paris, le 11 juin 2020RAISE et Bain & Company, associés depuis 2015 dans le cadre de l’initiative David avec Goliath pour encourager la multiplication des alliances entre grandes et jeunes entreprises afin de soutenir la croissance de ces dernières et de créer des ponts entre ces deux mondes, publient aujourd’hui les résultats de leur étude 2020. Cette enquête, menée du 22 avril au 19 mai 2020 auprès de 26 grands groupes et de 120 jeunes entreprises, a mesuré l’impact de la crise sanitaire, économique et sociale de l’épidémie de Covid-19 sur ces alliances grands groupes – startups pendant la période de confinement, et en a dégagé des tendances pour l’avenir. De cette analyse, plusieurs enseignements majeurs se dessinent : si ce choc inédit a constitué un moment de vérité sans concession pour les alliances entre jeunes et grandes entreprises, il a également accéléré des transformations de fond en remettant la création de valeur au cœur des priorités. De cette période inédite, de nouvelles opportunités émergent et les alliances, mieux adaptées, peuvent activement contribuer au rebond de notre économie.

Un choc inédit pour les alliances entre jeunes et grandes entreprises, entre coup de frein et solidarité réaffirmée

Véritable coup dur pour l’entrepreneuriat en France, la crise liée au Covid-19 a entraîné un impact négatif pour 80% des jeunes entreprises françaises et une réduction de 50% du nombre de créations d’entreprises en France. Si 15% de ces dernières ont réussi à tirer leur épingle du jeu, en partie grâce au dynamisme de leur domaine d’activité en temps de crise, un tiers des jeunes entreprises s’estiment aujourd’hui menacées pour leur survie à horizon 4 à 6 mois. Malgré un recours massif aux différentes formes de soutien des pouvoirs publics, leur ayant permis d’amortir une partie du choc - 80% des jeunes entreprises négativement impactées ont notamment eu recours au chômage partiel-, les jeunes entreprises poussent aujourd’hui un cri d’alarme sur la situation actuelle. En provoquant une interruption de 70% des nouvelles collaborations en phase de prospection commerciale et un ralentissement conséquent de près de 30% des partenariatsdéjà établis, la crise a imposé un coup de frein brutal aux alliances entre start-ups et grands groupes. Mais des initiatives de soutien et de solidarité apparus au cœur de la tourmente ont cependant démontré la solidité de certaines relations entre jeunes entreprises et grands groupes. 35% des grandes entreprises ont ainsi aidé financièrement leurs jeunes partenaires au travers d’avances de trésorerie ou des paiments rapides, 50% d’entres elles les ont aidés à développer des opportunités commerciales, et 80% ont continué à animer leurs alliances avec de jeunes entreprises en passant en mode virtuel. Par ailleurs, 45% des grandes entreprises ont lancé pendant la crise une initiative citoyenne avec un partenaire start-up. « Année après année, nous avons encouragé les collaborations entre les « David » et les « Goliath » que sont les jeunes et les grandes entreprises, et démontré combien leurs alliances nourrissaient leur succès commun. La crise sanitaire, économique et sociale provoquée par le Covid-19 est sans précédent, et les alliances, elles aussi, en sortiront transformées. », explique Gonzague de Blignières, co-fondateur de RAISE.

Un moment de vérité sans concession pour les alliances où la création de valeur pour l’activité est devenue essentielle

« La période d’incertitudes que nous traversons est un moment de vérité sans concession pour les alliances: elle a permis de passer les alliances entre start-ups et grands groupes aux rayons X, en révélant au grand jour leurs faiblesses, et en permettant à chacun de faire le tri entre l’essentiel et le superflu, pour revenir à leur essence : la création de valeur », précise Olivier Marchal, Président de Bain & Company en France. De fait, la crise a agi comme un révélateur des faiblesses mais aussi des forces des alliances établies: pour les grands groupes, soudainement confrontés à une diminution de leurs moyens, il sont été forcés de se concentrer sur des résultats importants et ont dû mettre fin à toute forme d’« innovation washing » ; pour les jeunes entreprises, il s’est révélé crucial de solidifier et valoriser leur offre cœur de métier auprès de leurs clients. Le confinement a ainsi permis de démontrer la forte capacité d’adaptation et de mobilisation des jeunes entreprises, portées par la rapidité de leurs cycles de décisions et l’adaptabilité de leur modèle opérationel. Il a par ailleurs favorisé l’intégration du digital dans le quotidien des grandes entreprises et accéléré la simplification de leurs processus. En remettant la création de valeur au cœur des priorités, la crise a certes montré la nécessité d’adapter les alliances entre grandes et jeunes entreprises, mais elle a aussi établi la pertinence de ces dernières. En effet, 95% des grandes entreprises jugentles alliances avec des start-ups toujours pertinentes voire déterminantes pour la reprise économique. A l’avenir seront favorisées les alliances jugées essentielles à la création de valeur pour l’activité actuelle ou pour la reprise.

Ensemble, mieux armés pour participer au rebond de l’économie

Dans un contexte de sortie de crise et de relance économique, seules les alliances qui auront su s’adapter à la réalité économique du monde d’après sortiront gagnantes. Dans ce nouveau paradigme, de nouvelles opportunités vont naître pour les grandes entreprises qui sauront s’allier avec de jeunes entreprises pour mieux répondre ensemble auxmultiples tendances de fond accentuées par la crise : évolution des modes de consommation, re-configuration de la production, rôle croissant de la technologie et de la data…

De leur côté, les pouvoirs publics pourraient eux aussi bénéficier de davantage d’agilité en nouant plus d’alliances avec les jeunes entreprises, par exemple en utilisant des softwares conçus par des start-ups françaises, ou en s’appuyant sur elles pour l’utilisation et le stockage des données. Ces alliances, qui permettront à la fois aux grandes entreprises de poursuivre et d’amplifier le développement de leur agilité interne et aux jeunes entreprises de croître plus vite à condition de respecter quelques principes de travail tels que la création mutuelle de valeur ou la consécration de la co-construction, contribueront activement au rebond durable de l’économie. Elles pourront le faire en favorisant aussi d’autres dimensions que la rentabilité économique pure, telles que l’économie circulaire, les enjeux environnementaux ou le développement du local. « La reprise de l’activité permettra aussi aux alliances de s’inscrire davantage dans des enjeux sociétaux soulignés par la période », déclare ainsi Clara Gaymard, co-fondatrice de RAISE. « Les entreprises qui ont su s’orienter dans cette voie avant ou pendant la crise, nous montrent désormais la direction à suivre, et les pouvoirs publics auront un rôle de soutien important à poursuivre pour animer cet écosystème vertueux ».

Retrouvez l’édition complète de l’étude David avec Goliath sur www.davidavecgoliath.com

***

Contacts Presse :

presse@davidavecgoliath.com

RAISE

stephanie.pinot@raise.co

BAIN & COMPANY

france.deroquemaurel@bain.com

Elan Edelman

Antoine.Leveque@elanedelman.com

Image 7

bain@image7.fr

A propos de David avec Goliath

Convaincus que les alliances entre start-ups et grands groupes sont la voie de l’avenir, RAISE et Bain & Company France ont créé dès 2015 l’initiative David avec Goliath. Son objectif : promouvoir la multiplication des alliances entre grandes et jeunes entreprises afin de soutenir la croissance de ces dernières et de créer des ponts entre ces deux mondes. Par la mise en lumière d’exemples de collaborations réussies et de bonnes pratiques, mais aussi à travers un baromètre annuel évaluant l’état de ces alliances et le niveau de maturité des grands groupes, David avec Goliath témoigne que la coopération entre start-ups et grands groupes est fructueuse pour les deux parties. Depuis cinq ans, à Paris, se tient le rendez-vous David avec Goliath qui les met à l’honneur. Un prix de la plus belle alliance entre une grande et une jeune entreprise vient y récompenser l’alliance la plus créatrice de valeur pour les deux parties (Bouygues Construction et K-Ryole en 2019). www.davidavecgoliath.com

***

A propos de RAISE

Fondé en 2013 par Clara Gaymard et Gonzague de Blignières, le Groupe RAISE s’organise autour de cinq activités complémentaires : RAISE Investissement, RAISE REIM, RAISE Ventures, RAISE Impact et le Fonds de dotation RAISESHERPAS.  RAISE Investissement, une société de capital développement de 410 M€ ciblant les ETI à fort potentiel de croissance et prenant des participations comprises entre 10 et 50 M€  RAISE REIM, une société de gestion de portefeuilles dédiée à l’immobilier, dont le premier véhicule est doté d’un capital de 296 M€  RAISE Ventures, une société d’investissement de 64 M€ ciblant les start-ups innovantes, au sein duquel est intégré RAISE Media Investment, une société d’investissement media  RAISE Impact, une société d’investissement dotée de 100 M€ dédiée à l’investissement dans des projets à impact à travers l’accompagnement de PME et de start-ups à mission ou en transformation  Le Fonds de dotation RAISESHERPAS, une structure philanthropique dotée de plus de 27 M€ permettant d’accompagner, de financer et de mettre en réseau des start-ups afin de les aider à bâtir des aventures pérennes. RAISESHERPAS accompagne plus de 275 start-ups françaises en phase de post-amorçage et leur consacre des programmes d’accompagnement ciblés et sur-mesure, qu’ils soient financiers avec des prêts de 100 000 € à 500 000€, ou opérationnels et stratégiques avec des mentorats réalisés par des cadres dirigeants de grands groupes, des entrepreneurs et des experts de haut niveau. Il est, depuis 2015, à l’initiative de « David avec Goliath » et du Prix de la plus belle alliance entre un grand groupe et une start-up. Le Groupe RAISE repose sur un mécanisme de financement conjuguant rentabilité et générosité puisque les équipes d’investissement donnent 50% de leur intéressement afin de financer le Fonds de dotation RAISESHERPAS. Ce dispositif pionnier en France permet de créer un écosystème vertueux, mêlant les grands groupes et institutionnels actionnaires, les ETI et les start-ups. Pour en savoir plus : www.raise.co @RAISE_France

A propos de Bain & Company

Bain & Company est le cabinet de conseil international que les dirigeants les plus ambitieux et innovants choisissent pour bâtir le futur de leur entreprise. A travers 59 bureaux dans 37 pays, nous faisons équipe avec nos clients autour d’une ambition commune : atteindre des résultats exceptionnels qui leur permettent de dépasser la concurrence et de redéfinir leur secteur. En appui de nos expertises intégrées et personnalisées, nous proposons aux entreprises un accompagnement ouvert sur un écosystème qui rassemble les acteurs du digital les plus innovants. Grâce à cette approche, les résultats obtenus par nos clients sont meilleurs, plus rapides et plus durables. Depuis la fondation de Bain & Company en 1973, nous mesurons notre succès à l’aune de celui des entreprises qui nous font confiance : nous sommes fiers de constater que leurs performances boursières affichent des résultats 4 fois supérieurs à la moyenne du marché et d’être distingués par le taux de recommandation le plus élevé du conseil. 

A propos de Bain & Company

Bain & Company est le cabinet de conseil international que les dirigeants les plus ambitieux et innovants choisissent pour bâtir le futur de leur entreprise. À travers 59 bureaux dans 37 pays, nous faisons équipe avec nos clients autour d’une ambition commune : atteindre des résultats exceptionnels qui leur permettent de dépasser la concurrence et de redéfinir leur secteur. En appui de nos expertises intégrées et personnalisées, nous proposons aux entreprises l’accès à un écosystème dynamique qui rassemble les acteurs du digital les plus innovants. Grâce à cette approche, les résultats obtenus par nos clients sont meilleurs, plus rapides et plus durables.

Notre engagement d’investir plus d’un milliard de dollars sur 10 ans dans des activités bénévoles nous amène à engager nos talents et nos ressources aux côtés d’associations et organismes à but non lucratif pour répondre aux défis urgents qui s’imposent en matière d’éducation, d’équité raciale et sociale, de développement économique et d’environnement.

Depuis la fondation de Bain & Company en 1973, nous mesurons notre succès à l’aune de celui des entreprises qui nous font confiance et nous sommes fiers de bénéficier du taux de recommandation le plus élevé de notre secteur du conseil.

Plus d’informations sur www.bain.com/fr
Suivez-nous sur Twitter : @BainCompanyFR