Bain utilise des cookies pour améliorer la fonctionnalité et la performance de ce site. En poursuivant votre navigation suce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations, veuillez-vous référer à notre politique de confidentialité

We have French content available. View French site.

L'AGEFI

Le profil des fusions change dans les biens de consommation

Le profil des fusions change dans les biens de consommation

L’acquisition de nouvelles compétences l'emporte sur les économies d’échelle, selon Bain.

  • 5 avril 2019
  • min

L'AGEFI

Le profil des fusions change dans les biens de consommation

"En 2018, les deux tiers des 50 plus importantes opérations de M&A annoncées dans secteur des biens de consommation avaient pour objectif d’étendre le cœur de métier des acquéreurs, contre 60% les deux années précédentes et 50% en 2015. «La multiplication des ‘scope deals’ est favorisée par l’apparition d’acteurs plus agiles, souvent soutenus par des investisseurs financiers, qui ont pris des parts de marchés aux entreprises établies. Après avoir fortement investi dans les pays émergents, ces dernières n’ont de surcroît pas toujours tenu leurs promesses de croissance et de rentabilité», commente Grégoire Baudry, associé chez Bain & Company France"

Lire la suite de l'article sur L'AGEFI