Bain utilise des cookies pour améliorer la fonctionnalité et la performance de ce site. En poursuivant votre navigation suce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations, veuillez-vous référer à notre politique de confidentialité

Étude de cas écrite

L’étude de cas écrite est la continuité naturelle d’une étude de cas traditionnelle et plusieurs bureaux l’utilisent lors du deuxième tour  du processus de recrutement des consultants et stagiaires.

Keith Bevans, head of consultant recruiting, discusses some interview tips.

Qu'est-ce que l'étude de cas écrite ?

L’étude de cas écrite nécessitera que vous développiez une recommandation basée sur la problématique décrite. Vous aurez les questions clés et les informations à propos du cas aisni que du temps pour le préparer avant de rencontrer votre interlocuteur. Votre travail est de revoir la situation de votre client, de présenter une recommandation persuasive qui prend en compte les compromis de chaque action ou choix. Vous aurez ensuite une entrevue avec votre interlocuteur pour déterminer la meilleure manière pour votre client d’atteindre les résultats. Il est important de se rappeler qu’il y a plusieurs actions possibles que le client pourrait choisir.

Certains candidats au poste de consultant auront une étude de cas écrite ; Veuillez consulter la page des différents postes pour plus d’informations.

A quoi vous attendre :
  • Bain vous fournira entre 20 et 30 pages PowerPoint pour décrire la situation du client.
  • Vous aurez environ 55 minutes pour étudier ce document, identifier les points de vue clés et noter une (ou plusieurs) brève(s) recommandation(s) avant que l'entretien ne démarre.
  • Vous aurez ensuite environ 40 minutes pour présenter et discuter de vos recommandations avec votre interlocuteur qui pourra contredire vos hypothèses face à une situation réelle avec un client.

Nos conseils pour réussir votre entretien

 

Lorsque vous préparez votre entretien, gardez ces suggestions en tête :

  • Faîtes confiance à votre instinct. Il n’y a pas de « bonne » réponse. L’objectif est de présenter une recommandation convaincante et de débattre sur les moyens d’atteindre les résultats pour le client.
  • Priorisez. Le temps de préparation passe rapidement donc mettez de côté les pages qui vous paraissent moins importantes.
  • Soyez concis. Ayez vos messages clés surlignés dans votre résumé. Gardez les détails pour la discussion.
  • Faîtes les calculs. Déterminez quelles analyses sont nécessaires pour votre recommandation et mettez en relation les données dans les slides.
  • Soyez pragmatique. Faîtes une recommandation qui pourra être utilisée par le client.
  • Considérez plusieurs aspects. Renforcez le raisonnement derrière votre recommandation en l’argumentant.